Photos de famille

 

Accueil
Contactez-moi
Généalogie
Massat
Voyages
Musique
Guitares CFS
Publications
Galeries Photos
Nouveautés
Plan du site
Statistiques site

 

 

 

 


Famille CABAU de Fauroune dit le Sigaud en 1931 (mai ou juin), à Toulouse.

2° rang (de g à dr) : Elizabeth PONSOLLE Santat (la mère), Simon CABAU de Fauroune dit le Sigaud (le père), Jean-Pierre CABAU de Fauroune dit le Sigaud (le fils), Julie FOIX (la femme de Jean-Pierre).

1° rang (de g à dr) : Madeleine CABAU de Fauroune dit le Sigaud (soeur de Jean-Pierre), Germaine LOUBET Sartrou (fille de Madeleine),
Marguerite (Margot) FOIX (soeur de Julie).

 

Histoire de cette photo :

Elle a été prise dans le studio d'un photographe de Toulouse (remarquez le décor en arrière plan), lors de la communion de Germaine LOUBET Sartrou. Il était de mise de ne pas sourire sur de telles photos "officielles".

A cette époque, la typhoïde sévissait encore à Toulouse. La famille de Madeleine avait été victime de cette maladie en payant un lourd tribu puisque son fils Marcel venait de mourir en avril 1931, soit un mois auparavant.
Atteint de la typhoïde, Marcel devait suivre les consignes à  appliquer en pareil cas. Il ne fallait donc pas manger. Mais Marcel ayant trop faim, il ne put résister et fit artificiellement tomber la température du thermomètre (pour faire croire qu'il n'avait plus de fièvre). On l'autorisa alors à manger. Il mourut peu après.
C'est peut-être la raison pour laquelle les femmes sont toutes vêtues de noir.
La fièvre typhoïde a également pour conséquences (entre autres) de favoriser la chute des cheveux. C'est pour cette raison que Madeleine (mais aussi Germaine) avaient les cheveux courts sur cette photo.

Germaine avait quitté le Port (09) en 1927, à l'âge de 7 ans, en suivant ses parents (Jean LOUBET Sartrou et Madeleine) pour venir à Toulouse.
Nous pouvons noter que Jean, le mari de Madeleine n'est pas présent sur la photo. En fait, il avait été fait prisonnier durant la guerre 1914 - 1918 et à son retour à la vie civile, il décida de profiter de la vie. Il quitta alors Madeleine et Germaine ne revit plus jamais son père.


 

Accueil Généalogie Massat Voyages Musique Guitares CFS Publications Galeries Photos Nouveautés Plan du site Statistiques du site
Copyright © 2007- 2018 Philippe CABAU de FAUROUNE
Dernière modification : 23 décembre 2017