Mes conclusions

 

Accueil
Contactez-moi
Généalogie
Massat
Voyages
Musique
Guitares CFS
Publications
Galeries Photos
Nouveautés
Plan du site
Statistiques site

 

 

 

Voici donc les conclusions auxquelles je suis parvenu sur l'origine de notre nom de famille CABAU. Je m'appuie tout d'abord sur le fait que nous avions un notaire à Oust en 1405 qui portait notre nom.
Si l'on prend l'étymologie de cabau, nous avons vu que ce terme signifiait , en résumé, une personne qui possédait des biens (hors immobiliers), donc des animaux (vaches, chevaux ou autres). Or, comme nous l'avons également vu au travers d'un exemple d'une famille de notaires (famille Espaignac, notaires à Massat), ces derniers possédaient des animaux qu'ils avaient mis en fermage (gazaille) dans la vallée de Massat. Ils servaient également de banque, etc... Les notaires étaient donc riches.

Nous pouvons donc supposer qu'au moment de la "création" des noms de familles, soit vers le XI°, XII° siècle, on donna à nos ancêtres le nom de cabau car ils possédaient déjà un troupeau (les animaux valaient alors plus qu'une vie humaine). Ils étaient donc riches. Or, à l'époque, posséder ce cheptel ne pouvait être donné qu'à des gens ayant un certain pouvoir, comme celui d'exercer la fonction de notaire (n'oublions pas que sur l'acte de 1405, notre ancêtre, notaire signait un acte avec le Comte de Comminges en personne).

Donc, je pense que l'on a donné à cette famille de notaires, propriétaire de ce cheptel, le nom de cabau.

De cette conclusion qui s'appuie sur un acte historique, nous pouvons également déduire que notre nom de famille a pour origine le village d'OUST en Couserans puisque c'est le lieu où vivait notre notaire Cabau. Cela laisserait supposer que nos ancêtres étaient, donc, déjà implantés à Oust depuis longtemps déjà. Il est ensuite facile d'en déduire que plusieurs branches cadettes de cette famille de notaires d'Oust, n'avaient pas hérité de la richesse de la branche aînée qui a principalement conservé la fonction de notaire et le cheptel. Etant moins riches,  elles étaient moins attachées à Oust et purent s'installer dans des vallées moins peuplées, comme celle de MASSAT, toute proche. Ainsi s'implantèrent ces CABAU à Massat, qui était une vallée où les familles PIQUEMAL, GALY, SUTRA (pour ne citer que les plus importantes) étaient déjà présentes. De plus, le mot cabau est bien gascon. Cela confirme encore plus que notre nom n'est pas originaire de Massat (où le AU final de cabau aurait été un AL final, car Massat est plus proche du languedocien du comté de Foix). Ne dit-on pas courtal dans la vallée de Massat et courtau (courtaou) plus à l'ouest.

J'explique ainsi la venue des Cabau dans la vallée de Massat. Pour ce qui est de la migration des Cabau dans le VALL d'ARAN, cette migration eut lieu bien plus tard, lors des guerres de religion (entre 1560 et 1590). J'ai déjà exposé les raisons qui expliquent cette migration dans cette région (même religion catholique, même langue gasconne, existence d'accords de lies et passeries entre les deux versants des Pyrénées, etc...). Pour en être sûr, il faudrait que je vérifie qu'on ne trouve pas de traces de Cabau avant 1560 dans le Vall d'Aran. Mais j'en suis quasiment sûr (il est dit qu'en 1568 et 1588, les catholiques étaient attaqués par les protestants du Comté de Foix. De par ces attaques, un tiers des catholiques de la vicomté de Couserans fut tué, un autre était réduit à la mendicité et le dernier était parti en Espagne).

Voici  donc mes conclusions : tous les CABAU, CABAUP, CABEAU de France et d'Espagne, et donc du monde (mais nous ne sommes pas si nombreux) et hormis les familles Cabaud (avec un D final, qui sont originaires du Jura), sont TOUS originaires d'Oust en Couserans, dans l'actuel département de l'Ariège (09), en région Midi Pyrénées, en France et y sont depuis au moins l'an 1200 !!!

Accueil Généalogie Massat Voyages Musique Guitares CFS Publications Galeries Photos Nouveautés Plan du site Statistiques du site
Copyright © 2007- 2017 Philippe CABAU de FAUROUNE
Dernière modification : 12 mai 2017